AMCE, une expertise au service de l'industrie maritime pour un développement durable

Sénégal: TVS-Necotrans signe un MOU

Sénégal: TVS-Necotrans signe un MOU sur le phosphate de Gadde Bissik

Minemakers Ltd, compagnie australienne cherchant à acquérir  la totalité du projet Baobab couvrant une superficie d’environ 1553 km2 à fort potentiel pour le phosphate au Sénégal, a sécurisé le Port de Dakar pour l’exportation de sa production.


Gadde Bissik Phosphates Operations Sarl, société formée sur l’important gisement Gadde Bissik contenu dans ce projet, est entrée en contrat, à cet effet, avec Terminaux Vraquiers du Sénégal-Necotrans (TVS Necotrans).

Des sources proches de la compagnie australienne, un mémorandum d’entente est conclu avec cet opérateur de manutention exclusif des produits non alimentaires en vrac, dont le phosphate, dans le Port de Dakar.
Selon les termes de l’accord, négocié par cette filiale en passe d’entrer sous l’entière contrôle de Minemakers, l’exportation de la production de phosphate, via le Port de Dakar, commencera au cours du premier trimestre de l’année prochaine, précisément à partir de mars 2016.


L’accord ainsi conclu laisse comprendre que le volume exporté augmentera pour atteindre environ 500 000 tonnes de phosphate par an, au troisième trimestre de l’année, et que les modalités pour un volume de plus de 500 000 tonnes par an sont même déjà examinées.
Il constitue «une avancée extrêmement importante dans le processus de mise en valeur rapide du projet Baobab», a estimé Cliff Lawrenson, Pdg de Minemakers.
M. Lawrenson rappelle que le Port de Dakar est, pour la compagnie, un important port africain, bien situé pour permettre l’entrée, de manière efficiente et compétitive, du phosphate naturel du projet Baobab sur les marchés européens, nord américains et sud américains.
C’est une vigueur nouvelle qui s’annonce dans les activités au Port de Dakar, une plateforme qui est en pleine transformation pour pouvoir accueillir des navires gros porteurs et des vraquiers-minéraliers de grand tonnage.


Pour les promoteurs du projet, sa position est avantageuse, tout comme la proximité de la plus grande unité sénégalaise de production d’acide phosphorique, puisque le port est à 145 km du prospect de phosphate Gadde Bissik qui couvre une superficie d’environ 90km2.
Sur ce gisement, les autorités sénégalaises ont octroyé à Minemakers, il y a quelques mois, un permis d’exploitation minière illimitée et de traitement du phosphate sur une zone de 5 km2.  Les ressources inférées de la zone du permis sont estimées à 25 millions de tonnes avec un taux de concentration en phosphate de 25%. 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire